Vladimir Iliescu - GERMANY

RELATIONS POLITIQUES ET DINASTIQUES ENTRE LA ROUMANIE ER LA RUSSIE

AU XIX-ième siècle.

Le XIXe siècle commence du point de vue historique en 1815 par le Congrès de Vienne et finit par la Grande Guerre Mondiale (1914-1918).

Entre la Russie et les Principautés Roumaines ont existé des rapports séculaires à cause des problèmes externes communs, comme la présence de Tatares au Sud de la Russie et surtout l’expansion de l’Empire Ottoman dans l’Europe de l’Est.

Au XVIII-ième siècle, quand apparait le ‘Problème Oriental’ - l’élimination de l’Empire Ottoman de la Péninsule Balkanique par la Russie et l’Autriche - les guerres entre l’Empire des Tsars et celui des Sultans se déroulaient sur le territoire des Principautés Roumaines. Finalement la partie orientale de la Moldavie (la Bessarabie) a été annexée par la Russie (1812). Dans les années trente et quarante le général Kisselev - adepte des « décabristes «  - a commencé la modernisation de la société roumaine par l’organisation d’une administration européenne (avec  l’inclusion de l’armée). C’est seulement en 1866 par la constitution du 13 juillet - sous Charles Ier de Hohenzollern - qu’est  née la « Roumanie »

Parmi les événements historiques qui était en train de se produire ou se sont produits dans les années qui précédaient la fin du siècle, j’ai choisi trois détails moins connus, où presque inconnus, que je voudrais analyser, à savoir :

1. La proclamation du tsar Alexandre II, adressée aux roumains en1878, après la guerre commune contre les turcs.

2. Le projet matrimonial entre le prince Charles de Hohenzollern, fils du roi de la Roumanie, Ferdinand I, avec une des filles du tsar Nicolas II, laquelle avait comme dot la Bessarabie, pour apaiser le litige russo-roumain.

3. L’impasse des négociations au sujet de  la participation de la Roumanie, à côtés des alliés, à cause des prétentions sur la Bucovine, soulevées par la Russie.